Contactez-nous si vous souhaitez organiser un stage

 

Dynamiques poétiques (enseigné par Emeline Nguyen)

pieds parquetMêlant approches sensorielles et connaissances anatomiques, ce stage permettra d’appréhender la danse plus en conscience, de reconnaître les chemins de passage dans le corps, afin de trouver la fluidité dans le mouvement, seul ou en duo, en improvisation ou en Contact-Improvisation.
Ces mises en mouvement permettront également de discerner contrôle et lâcher-prise du corps, d’enrichir son vocabulaire chorégraphique, de mettre le doigt sur la personnalité gestuelle de chacun, et d’alimenter l’aller-retour du duo au solo.
Nous voyagerons ainsi en mouvement dans différentes régions du corps notamment dans la(les) colonne(s) vertébrale(s), les diaphragmes respiratoire et pelvien, et explorerons les connexions des membres supérieurs et inférieurs.
S’inspirant de différentes pratiques telles que le BMC® (Body Mind Centering®), l’AFCMD, (Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé) et la Danse contemporaine, ce stage est construit, à la fois sur des temps d’écoute de nos sensations, des temps de repérage anatomique, et des temps d’explorations d’outils techniques facilitant l’aisance et l’engagement dans le mouvement.
Ce stage s’adresse aux personnes qui souhaitent approfondir leur expérience du mouvement afin de stimuler l’imaginaire, la créativité et le plaisir d’un corps qui danse.

 

Paysages intérieurs / paysages extérieurs  (enseigné par Sébastien Molliex)

chaussures dehorsCe stage est la proposition d’un mouvement d’aller retour entre deux espaces apparemment distincts. C’est une invitation à sortir de la dualité rigide dedans /dehors pour entrer dans un système d’échanges dynamique. Nous explorerons nos sens comme des lieux de passage entre notre intériorité et le monde qui nous entoure, notre peau comme une limite perméable reliant l’intérieur liquide de notre corps à son environnement.
Le corps comme paysage : Par les outils somatiques du Body Mind Centering ® et par des exercices de compositions nous voyagerons dans différentes strates corporelles, en nous autorisant à sortir des sentiers battus pour découvrir de nouveaux chemins, explorer de nouveaux territoires.
Le paysage comme un corps sensible : En éveillant notre sensorialité, et par différents exercices nous invitant à dépasser nos représentations communes, nous aborderons le paysage non pas comme un support autonome, séparé de notre expérience, mais comme un ensemble organique et vivant, dans lequel nous sommes à la fois sujet et objet, l’habitant et le spectateur.
Cette proposition s’articule entre des temps d’explorations somatiques, d'exercices de composition, de recherches et de performances in-situ.