enfants oeuf OKlightCréations vidéos participatives liées à un territoire, entre cinéma documentaire expérimental et animation.

Les vidéos se présentent en sept portraits d'environ 5 min chacun.*

Sur le base d'interviews audio de personnes âgées et isolées du village de Valdrôme (Haut-Diois / Drôme) réalisées sur le thème de la transmission de savoirs-faire, de savoirs-êtres, des ateliers participatifs de création vidéo on été proposés à l'ensemble des habitants du village. 

Toutes les images (sauf un insert à l'initiative d'une personne interviewée) ont été filmées avec un dispositif permettant des prises de vue par en dessous (une plaque de verre blindée surélevé sur des des pieds). Lors de la résidence, ce dispositif était placé en extérieur, au centre du village en extérieur pour permettre à tous les habitants de participer ou d'être spectateur du processus de création.

 
Co-réalisation : Lynn Pook / Sébastien Molliex / Chloé Decaux
 
* vous pouvez visionner les vidéos en nous envoyant un mail précisant le contexte de votre demande à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

lenvers des chosesL'envers des choses est une invitation à un renversement du regard, à voir et vivre le monde par dessous.

Des images de corps se mêlant à différentes matières, de l'eau, beaucoup d'eau, des couleurs, de la terre parfois.Paysages sans repères, noyés de ciel, corps mélangés aux nuages. Une chute immobile, lente, une fiction perceptive, retournée.

Il est ici question de points de vue, de basculement de nos repères, de perspectives déroutantes. Via le jeu de transparences et de reflets que permet le dispositif de captation vidéo particulier mis en place, nous créons différentes situations, nous plongeant dans un univers basculant sans cesse de l'abstraction au réalisme, de l'absurde au symbolique.

habriter affichePièce chorégraphique pour une danseuse, un musicien live et quelques parpaings ...

"Les rêves sont d’autant plus grands que le rêveur s’en tient dans un plus petit réduit"
Gaston Bachelard


Quel est notre espace minimum de vie, de survie ?
Où commence et se termine la notion de chez soi ?
Comment l’espace dans lequel nous vivons, conditionne-t-il la relation à nous-mêmes
et aux autres ?

 

emeline cadre1573 cm3 est en premier lieu une invitation à se poser, se déposer, fermer les yeux, respirer et faire le vide.Une invitation à commencer ensemble en partant d’un espace commun de disponibilité.

Cette pièce s’amuse à explorer nos pensées parasites, leur ronde incessante,  le petit vélo dans la tête qui tourne, tourne, tourne… C’est un jeu de découverte, sensible, ludique, mêlant écoute et engagement physique, un duo qui se fait mystérieusement trio.

 

A la croisée de la danse contemporaine et du théâtre d’objet, les danseurs nous offrent ici un espace intime aux élans complices, fluide, acrobatiques, surprenants de spontanéité.